Education

Les écoles de la Ville de Bruxelles ont été connectées progressivement à l'Internet mais le mouvement s'est accéléré, tout comme les vitesses de connexion.

Déjà, dans les années 90, les premières écoles ont été connectées via des lignes louées dont la bande passante était de 64kbps et 256kbps. Puis, en 2002, GIAL a assuré la migration de ces sites vers une connexion ADSL et le nouveau réseau IP/VPN de Belgacom. Parallèlement, de nouvelles écoles étaient connectées via l'ADSL. Soit environ 60 sites d'écoles avec une bande passante maximale de 1 Mbps en en download et 128 Kbps en upload. En 2009, une nouvelle migration s'opérait, cette fois vers la plateforme Explore avec, principalement, des connexions VDSL.

Aujourd'hui, les écoles secondaires s'inscrivent dans le projet régional Fiber to the School et passent à la fibre optique avec une connexion de 100 Mbps. En avril 2015, 7 écoles secondaires bénéficient de ce projet. En 2019, elles seront 19.

Les différentes implantations de la Haute Ecole Francisco Ferrer sont déjà connectées au réseau des réseaux via une connexion 100 Mbps.

Depuis 2012, la Ville de Bruxelles équipe ses écoles primaires, secondaires et supérieures de TBI, des tableaux blancs interactifs. Ce sont ainsi 157 tableaux qui peuvent utilisés par les enseignants. Une quarantaine de nouveaux tableaux sont en commande.

© Luc Teper 

La Ville de Bruxelles équipe ses écoles de PC et les renouvelle régulièrement. Le rapport entre élèves et PC est aujourd'hui de 7. Les utilisateurs peuvent, en fonction de leur identifiant, accéder à un catalogue de logiciels virtualisés adaptés à leurs besoins - y compris pédagogiques pour les enseignants - et mis à jour.